Le contenu marketing est souvent placé au cœur des stratégies marketing dans le but de générer plus de trafic sur son blog. Non seulement est-il conseillé de créer un contenu de qualité pour être bien classé par Google, mais aussi de publier ce contenu de manière régulière afin de développer l’autorité du site et de générer un trafic naturel. Il s’agit cependant de pratiques coûteuses en temps qui ne produiront pas autant de trafic que vous l’espérez. Votre véritable réussite se trouvera en fait dans l’optimisation de ce contenu. Vous n’avez pas de connaissances dans ce domaine ? Cela peut vous sembler compliqué, mais en quelques étapes simples, vous pourrez facilement optimiser votre contenu.

Première étape : faire une recherche par mot clé après avoir rédigé du contenu

Une première stratégie serait de vouloir rédiger un article autour de mots clés qui paraissent pertinents. Détrompez-vous, cette stratégie n’est pas productive. On peut rapidement se rendre compte qu’un article a été cousu autour de mots puisque le contenu peut manquer de profondeur. Un article écrit par rapport à un sujet que l’on maîtrise est simple à rédiger, et votre intérêt pour celui-ci se ressentira à la lecture.

Choisissez donc de rédiger votre article avant de choisir les mots clés. Une fois celui-ci rédigé, listez les sujets et les points importants, qui vous donneront les mots clés de votre article.

Prenons par exemple cet article. Les thèmes pourraient être : générer du trafic, SEO pour des articles d’un blog, augmenter le trafic sur un blog…pour les convertir ensuite en mots clés, il suffit d’aller dans Google et de commencer à taper ces phrases pour voir apparaitre les suggestions de Google. Ces suggestions reflètent ce que les utilisateurs recherchent le plus sur Google. Préférez les mots clés longue traine plutôt que quelques mots clés trop génériques, et mesurez le trafic qu’ils pourraient générer, par exemple sur Google planner. Cela vous donnera une idée du nombre de fois qu’un mot a été recherché, et de comparer tous vos mots clés pour sélectionner les plus pertinents.

Il existe d’autres outils pour tester les mots clés qui vous permettront d’obtenir de nombreuses suggestions gratuitement. Ce travail de recherche n’est pas très difficile et peut s’effectuer rapidement.

Deuxième étape : optimiser chaque publication du blog

Maintenant que vous avez trouvé des mots clés pertinents, vous devez les intégrer de manière minutieuse à travers votre article. Si vous avez trouvé plusieurs mots clés, n’essayez pas à tout prix de vouloir tous les inclure dans l’optimisation de votre article. Choisissez environ deux mots longue traine pour chaque publication afin d’éviter le bourrage de mots clés. Pour ce faire, il y a quelques sections et actions importantes à prendre en compte :

  • Le titre de la page : le mot clé ou une partie du mot clé doivent être inclus dans le titre
  • Le premier paragraphe : le mot clé doit toujours apparaitre dans le premier ou le second paragraphe
  • L’en-tête : le mot clé doit apparaitre au moins dans un en-tête
  • Le titre SEO et la description : si vous utilisez un plugin SEO, vous pouvez remplir le titre et la description. Vos mots clés doivent y apparaitre pour que Google puisse identifier le sujet de votre page.
  • Corps du texte : n’utilisez pas tout l’espace pour faire du bourrage de mots clés ! C’est une autre raison pour laquelle écrire votre article au préalable est une meilleure option, puisque vous seriez autrement trop tenté d’insérer à multiples reprises votre mot clé.
  • L’attribut alt : l’optimisation d’images est très importante afin que Google puisse la lire correctement. L’attribut alt vous permet de transmettre à Google cette information, notamment à l’aide du mot clé et de ses variations.
  • Lier vos pages : chaque fois que vous publiez un nouveau contenu, il faut lier plusieurs publications de votre blog en y faisant référence et en incluant le lien dans votre article. En plus de promouvoir votre propre site, cela permettra à Google d’indexer plus rapidement et facilement vos pages.

Troisième étape : espionner vos concurrents

Vous avez maintenant optimisé votre publication, mais la concurrence peut s’avérer rude pour le même mot clé et ne pas permettre à votre site d’apparaitre en première page des résultats de recherche. Et pour atteindre cette première page, il existe une technique infaillible ! La différence majeure qui existe entre vous et vos concurrents, c’est votre autorité. Vos concurrents ont probablement des liens de plus grande autorité qui redirigent vers leurs publications.

La solution : obtenir au moins autant de backlinks que ces sites. En tapant votre mot clé dans Google, vous pourrez voir apparaitre le premier site s’y référant. En copiant l’URL de ce site, vous pourrez ensuite le coller dans un logiciel qui vous permettra de déterminer le nombre de backlinks ainsi que leur autorité. Cela vous donnera une idée du niveau que vous devez atteindre pour pouvoir dépasser vos concurrents.

Quatrième étape : construire des backlinks de qualité pour améliorer le classement

Bien plus que la quantité de backlinks qui dirigent vers votre site, la qualité fera la différence. Si vous possédez de nombreux backlinks mais que ceux-ci sont de mauvaise qualité, vous pourrez même faire du tort à votre site. Il suffit parfois de moins de 5 backlinks de bonne qualité pour se démarquer de la concurrence. Les backlinks de qualité touchent à votre niche, sont contextualisés et proviennent de préférence de sites à forte autorité. Par ailleurs, voici quelques conseils pour des backlinks de qualité :

  • Le guest blogging : si vous écrivez un article de bonne qualité pour quelqu’un d’autre, vous pourrez éventuellement obtenir un backlink vers votre site. Pour cela, déterminez les meilleurs bloggeurs de votre niche, puis entrez en contact avec eux (par mail, en les remerciant pour leur travail, en leur proposant de l’aide…). Par la suite, vous pourrez leur proposer d’écrire pour eux une fois qu’une relation se sera tissée entre vous.
  • Les réseaux de blogs privés : les réseaux de blogs privés sont très utilisés par les sites bien classés issus de niches compétitives. Il est possible d’acheter des liens directement depuis ces PBN, mais il est préférable de construire votre propre réseau. En plus d’améliorer votre classement, cela sera profitable pour tout votre site en construisant des liens à forte autorité.
  • Demander de l’aide aux autres bloggeurs : vous pouvez demander de l’aide à d’autres bloggeurs afin qu’ils lient votre dernière publication à leur site. Comme pour le guest blogging, il est préférable de tisser des liens avec le bloggeur avant de demander ce service. Trouvez des articles sur son site qui puissent s’associer à vos propres publications et proposez en retour de les mentionner par exemple sur les réseaux ou de lier une de leur page à la vôtre.
  • Les réseaux sociaux : plus de personnes partagent votre contenu et plus vos publications seront populaires, ce qui permettra à d’autres sites de votre niche de vouloir se lier à vous. Voici quelques conseils pour les réseaux sociaux :
  • Tweeter à chaque publication
  • Mentionner des bloggeurs influents dans la publication, puis les mentionner dans le tweet dans le but qu’ils retweetent et que votre contenu soit partagé
  • Publier le lien sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook, Google +, LinkedIn, Tumblr, Pinterest…

 

Pour chacune de vos publications, privilégiez la qualité plutôt que la quantité ! Pensez à bien optimiser vos publications en choisissant des mots clés longue traine pertinents. Le backlinking sera un atout afin d’améliorer l’autorité de votre site et pour améliorer votre classement dans les résultats des moteurs de recherche.

Vous souhaitez gagner en visibilité?

Demandez votre audit gratuit et bénéficiez d'une analyse complète avec l'un de nos experts.

Votre demande est en cours de traitement. Un email de confirmation vient de vous être envoyé.

Share This