#facebook

Facebook a annoncé hier avoir ajouté la possibilité d’utiliser le signe « # » dans les discussions sur le réseau social. Cet ajout permet aux membres de Facebook de suivre les sujets les plus populaires en temps réel. Le hashtag rendra clickable les termes auxquels ils sont associés et permettra d’afficher toutes les discussions associées à ce terme.

A partir du 12 juin 2013, Facebook va en effet déployer le système des hashtags sur son site américain, puis sur le reste du globe. Pourquoi le pionnier des réseaux sociaux en ligne en est-il venu à copier ses principaux concurrents?

Les mots-clés sont la base du Web marketing et pour mieux les intégrer, Facebook a choisi de s’adapter et d’offrir la possibilité d’ajouter des « # ». Le réseau social va donc rejoindre ses principaux concurrents, notamment Twitter, Pinterest, Tumblr, Google+,  linkedIn et bien d’autres qui ont déjà mis en place ce système.

Autre conséquence de cette modification, les hashtags vont permettre à Facebook de rendre des conversations visibles par tous, et de contourner ainsi l’utilisation semi privée qu’en font les utilisateurs en France et dans d’autres pays d’Europe.

Au niveau publicitaire, cette modification permet à Facebook de s’aligner avec ses concurrents, mais surtout de pouvoir proposer aux annonceurs de cibler des mots-clés et des conversations précises en temps réel. Cela pourrait également permettre de dégager des revenus supplémentaires si on prend l’exemple de Twitter, sur lequel une campagne contextualisée liée à un hashtag peut coûter jusqu’à 150 000€ pour une durée de 24 heures.

Nous attendons donc de voir les outils que Facebook va mettre en place pour exploiter publicitairement cette nouvelle fonctionnalité, qui, couplés avec des options de ciblage précis, pourrait s’avérer très efficace.

 

Vous souhaitez gagner en visibilité?

Demandez votre audit gratuit et bénéficiez d'une analyse complète avec l'un de nos experts.

Votre demande est en cours de traitement. Un email de confirmation vient de vous être envoyé.

Share This