Alors que le marketing digital évolue rapidement, il est crucial pour les PME d’investir dans ces techniques webmarketing avant leurs concurrents. La publicité en ligne a augmenté de 7.1% en 2016, et atteindra très certainement près de 10% d’augmentation cette année. Cela s’explique par le fait que les consommateurs passent beaucoup plus de temps sur internet, et que les publicitaires renforcent leurs budgets afin d’atteindre leur cible de marché grâce aux différents canaux du marketing digital.

Cependant, il y a un grand risque de perdre de l’argent en se lançant à l’aveugle dans des publicité au CPC (Coût par Clic) qui semblent efficaces, mais qui ne produisent que peu de bénéfices. Les stratégistes du digital vont augmenter leurs parts de marché en 2017 en développant des stratégies utilisant des tendances émergentes qui montrent des signes de grand succès. Quelles sont-elles?

  1. Les vidéos publicitaires

Les vidéos publicitaires existent depuis quelques temps, mais il faut s’attendre à ce qu’elles prennent une position dominante dans l’année à venir ; les publicitaires les apprécient beaucoup et se développent sur  de nombreux canaux ( Youtube, Facebook, instagram, display…). Elles permettent un marketing par interruption similaire à une publicité télévisée que vous êtes obligé de regarder, et qui vous force à prendre connaissance du produit ou du service annoncé.

De nos jours, il est de plus en plus commun de voir apparaitre une vidéo en plein milieu d’un contenu lorsque l’on clique sur la publication d’un blog ou que l’on regarde une vidéo sur YouTube. Cette publicité comprendra généralement de l’audio qui interrompt toute concentration et force la réception du message.

Alors que les éditeurs cherchent par n’importe quel moyen à monnayer leurs blogs, les vidéos publicitaires sont une façon efficace et lucrative de le faire. Les solutions techniques sont de plus en plus abouties,  et permettent l’insertion de publicités ciblées dans de nombreux supports. Les lecteurs de blogs occasionnels qui tentent de boycotter les sites autorisant les vidéos publicitaires finiront éventuellement par tolérer ces publicités, puisqu’elles sont menées à prendre une réelle ampleur, et on voit certains blog interdire l’accès aux internautes qui utilisent des services de type adblock.

Bien entendu, les vidéos publicitaires fonctionnent très bien avec YouTube. Les publicitaires ont de nombreuses options pour diffuser des vidéos publicitaires sur cette plateforme. Elles sont également proposées sur les sites de médias sociaux comme Facebook et Instagram, et permettent de très bonnes options de ciblage.

Cette année, les stratégistes digitaux produiront des vidéos publicitaires qui seront diffusées sur plusieurs canaux comme les blogs, YouTube et les sites de médias sociaux. Cela permet de générer un très bon ROI (Retour sur Investissement) grâce à des coûts de production et de diffusion très faibles.

De plus, les vidéos publicitaires fonctionnent très bien sur les plateformes mobiles. La technologie mobile devenant de plus en plus sophistiquée, le streaming vidéo doit dorénavant toujours pouvoir être lu par les smartphones, tablettes et phablettes.

Beaucoup de publicitaires investissent conformément à l’évolution de cette méthode. D’après emarketer, les vidéos publicitaires mobiles compteront pour la moitié des revenus en dollars de toutes les vidéos publicitaires.

  1. Le native advertising

Nous les avons tous vues : les publicités sur la page d’accueil d’un site internet qui semblent faire partie intégrante du site. Elles sont appelées « native ads » car elles ne ressemblent pas à des publicités et semblent complètement intégrées au site internet.

Ces natives ads vont gagner en popularité cette année pour plusieurs raisons ; tout d’abord, elles permettent une meilleure expérience au visiteur car elles ne sont pas basées sur un marketing par interruption. Certains éditeurs pouvant être réfractaires à l’utilisation de vidéos publicitaires se tourneront plus facilement vers les native ads comme alternative de monétisation. De plus, elles offrent un bon moyen aux publicitaires de promouvoir leur marque, car elles utilisent souvent des titres clickbaits qui aident les marketeurs à générer du trafic et des prospects.

Il est commun pour les copywriters de native ads d’employer des titres marketing « old school » qui attirent les gens afin qu’ils les remarquent, comme par exemple « ce que votre banque ne vous dit pas ». Ce genre de titres peut attirer toute une audience et construire une entreprise. Les native ads sont faciles à mettre en place et fonctionnent bien.

  1. Le big data

Les bons marketeurs ne souhaitent pas seulement atteindre une grande quantité de personnes, mais un type de consommateur le plus défini possible. Il est inutile par exemple de diffuser une publicité pour des produits cosmétiques féminins auprès d’une audience masculine ( sauf éventuellement à la Saint-Valentin, la fête des mères  et Noël où des campagnes dédiées peuvent apporter un bon ROI -(Return On Investment)).

Pour cette raison, les marketeurs font de nombreuses recherches en amont afin de cibler précisément une audience pour leurs publicités et ne souhaitent pas dépenser inutilement pour des consommateurs qui ne sont pas concernés par leur marché.

Cette année, les publicitaires renforceront cette pratique en appliquant le micro-ciblage. Par exemple, ils utiliseront des données marketing de différentes sources pour déterminer si des femmes entre 18 et 25 ans qui consultent les sites X ou Y sont également intéressées par produits cosmétiques bio, et diffuseront des publicités sur ce produit uniquement à ce groupe.

Bien entendu, pour prendre cette décision, ils feront appel au Big Data. Si vous n’êtes pas familier avec ce terme, le Big Data est l’analyse de très grande base de données qui stocke des millions de lignes d’informations pertinentes (dans notre cas, des informations marketing). Les publicitaires utiliseront le big data pour croiser des données de référence récoltées depuis plusieurs sources, afin de proposer des publicités ciblées à un sous-ensemble spécifique de leur marché.

Le résultat : un ROI plus élevé, puisque l’argent placé en publicité est dépensé pour les prospects les plus susceptibles d’être intéressés.

Commencez dès maintenant

En marketing digital, l’entreprise qui exploitent le plus rapidement les techniques efficaces obtient les meilleurs retours. Hicom Webmarketing est spécialisée en marketing digital et peut vous accompagner dans la mise en place de votre stratégie. Contactez nous pour un audit gratuit et sans engagement.

Vous souhaitez gagner en visibilité?

Demandez votre audit gratuit et bénéficiez d'une analyse complète avec l'un de nos experts.

Votre demande est en cours de traitement. Un email de confirmation vient de vous être envoyé.

Share This