Avec une moyenne de 8 écrans par foyer, la messagerie instantanée est réellement présente et importante dans la vie de tous. Il est donc primordial pour un entrepreneur de réussir sa campagne d’emailing, afin de profiter de ce canal pour augmenter ses ventes.

Vous le savez, les boîtes email sont inondées de publicités, qu’elles soient ou non intempestives. Même si ce que vous proposez peut être intéressant pour le lecteur, vous pourriez atterrir dans les spams si vous êtes trop intrusif.

  • Demandez l’accord

Afin d’obtenir l’accord du lecteur pour lui envoyer des emails, il est possible de lui offrir une série d’emails, des téléchargements gratuits, des PDF/eBooks gratuits ou des listes d’emails (nouveautés produits, notifications, etc.). Par conséquent, un call to action et un copywriting forts sont indispensables. Voici les questions que peuvent se poser vos lecteurs :

  • Que vais-je obtenir en donnant mon adresse email ?
  • Est-ce que je vais recevoir des spams ?
  • À quelle fréquence vais-je être contacté ?
  • Aurais-je des réductions ?

À cette fin, n’oubliez pas d’intégrer des formes d’inscriptions ou de souscriptions d’emails dans le processus d’achat.

  • Soyez sur liste blanche

La plupart des fournisseurs de services de messagerie font au mieux pour que vos emails ne soient pas bloqués par les fournisseurs d’accès internet (FAI). Malheureusement, ils ne peuvent pas contrôler si ceux-ci atterriront dans les boîtes mails ou dans les spams. C’est pour cela qu’être sur liste blanche est le moyen le plus efficace pour que vos emails soient correctement transmis.

Cela signifie que vous devez être ajouté au répertoire du destinataire, en transmettant des instructions en haut de chaque mail, particulièrement dans l’email de bienvenue et le premier email de suivi.

  • Respectez les attentes avec les efforts de suivi

Vous devez déterminer un programme pour votre campagne d’emailing. Si votre call to action est fort et votre suivi cohérent, alors vous aurez une campagne positive. Cependant, si vous promettez d’envoyer un email par semaine et que vous en envoyez finalement un par jour, alors vous risquez l’échec.

L’email de suivi est crucial pour assurer le succès de vos efforts d’emails marketing. Presque tous les fournisseurs de services de messagerie vous donnent la possibilité de créer un autorépondeur dont vous devez absolument profiter.

Le premier email de bienvenue doit être envoyé aussitôt, afin de vous présenter et d’expliquer votre programme d’emailing. Il est préférable d’écrire un contenu plus long et détaillé que rapide et discret, mais le mieux est toujours de proposer quelque chose de rapide et concis.

Une fois ce programme déterminé, vous devez le respecter.

  • Présenter son argumentaire au bon moment

La fréquence de votre argumentaire doit de nouveau correspondre au programme que vous avez déterminé, afin de ne pas déranger le lecteur. Offrez de la valeur dans une newsletter ou en étant lié à des publications de blogs ou autres formes de contenu média.

  • Le contenu de votre newsletter

Une bonne newsletter fait passer son message à travers des nouveautés. Par exemple, un email contient une liste de nouveautés produits et d’images, ainsi qu’un message personnel.

Une mauvaise newsletter est une newsletter dont le lecteur ne se rappelle pas avoir souscrit. Généralement, cela se produit lorsqu’une entreprise ne maintient pas une fréquence d’envois réguliers ou ajoute manuellement le lecteur à leur liste après avoir reçu une carte de visite ou un email personnel.

La règle d’or est d’utiliser la newsletter pour tisser des liens avec le lecteur plutôt que d’argumenter. Il est préférable de conserver ces argumentaires pour des nouveautés exceptionnelles, des offres et des annonces.

  • Utiliser l’autorépondeur

Contacter une liste seulement pour vendre son produit est donc une erreur à éviter.

Pour cette raison, l’autorépondeur est un outil utile. Un contenu programmé doit être transmis sur une base régulière, et ce sur plusieurs mois. L’avantage de cette pratique est d’avoir déjà été en contact pendant une certaine période, afin de pouvoir présenter le produit ou la vente le moment venu. Bien entendu, il est important de programmer la séquence de l’autorépondeur sur des jours spécifiques, afin de savoir quand est-ce que vous pouvez vous permettre d’envoyer un email.

Par ailleurs, plus d’un email quotidien est une fréquence trop élevée.

  • Utiliser la segmentation et les analyses

Segmentation

La segmentation consiste à diviser votre liste d’emails en plusieurs groupes ciblés. En divisant votre liste, vous vous donnez la chance d’envoyer plus de communications ciblées. Certains clients souhaitent les nouveautés produits et ventes, alors que d’autres préfèrent entendre parler de nouvelles versions. Si vous ne leur donnez pas la chance de choisir, vous risquez de tous les perdre. Alors que les clients font les meilleurs acheteurs, il est évident de vouloir les garder dans votre liste d’emails. Voici par exemple quelques segmentations de listes possibles :

  • Liste client (en comparaison aux leads)
  • Nouveautés produits (en comparaison à la liste client)
  • Newsletter
  • Liste d’emails quotidiens (en comparaison à hebdomadaire, bi-hebdomadaire, mensuelle, etc.)
  • HTML

Avec la segmentation, vous pouvez envoyer une diffusion seulement à ceux qui n’ont pas ouvert votre dernier message, ou pour ceux qui ont montré de l’intérêt à votre entreprise (second argumentaire). Vous pouvez aussi diviser des messages tests parmi différents groupes afin de redéfinir vos meilleures pratiques.

La segmentation étant un vrai travail, beaucoup ne prennent le temps de la mener correctement, ce qui peut être un avantage pour vous si vous souhaitez vous démarquer.

Analyses

L’analyse des emails est très importante, et la majorité des fournisseurs de services de messagerie offrent des analyses supplémentaires. Les 3 plus importantes sont les suivantes :

  • Le taux d’ouverture : il vous montrera l’état de vos relations. Si le nombre est faible, cela veut dire que les personnes ont commencé à supprimer les emails à leur réception. Vous devrez alors fournir plus d’efforts pour offrir de la valeur et/ou respecter les attentes.
  • Le taux par clic : s’il est faible, cela signifie que votre message n’est pas assez ciblé, ou qu’il n’atteint pas les lecteurs. Dans ce cas, il faut améliorer le copywriting.
  • Les taux de désinscription : s’il est élevé par rapport à votre taux d’inscription, alors vous avez sûrement raté la construction de la valeur et l’écriture d’un bon copywriting.

Essayez d’examiner quand est-ce que les gens vous quittent et prenez des mesures basées sur ces failles. S’ils partent après avoir reçu des emails automatiques, alors retravaillez-les ; s’ils partent après la réception des messages marketing, alors présentez différemment vos offres actuelles ; s’ils partent plus tôt dans votre entonnoir, alors vous devez changer votre call to action, afin qu’il soit en harmonie avec votre envoi.

L’analyse d’email est critique car elle vous donnera une idée très spécifique concernant vos failles.

  • La valeur de votre liste

Votre liste d’emails est une de vos ressources les plus précieuses, qui vous sera véritablement bénéfique si vous la traitez correctement. Imaginez que chacune des personnes de votre liste représente un euro, et que les perdre peut considérablement faire chuter votre résultat final.

Vous souhaitez gagner en visibilité?

Demandez votre audit gratuit et bénéficiez d'une analyse complète avec l'un de nos experts.

Votre demande est en cours de traitement. Un email de confirmation vient de vous être envoyé.

Share This